WiFi à l’école : que faire pour limiter l’exposition des élèves ?

Depuis l’adoption de la loi Abeille, le wifi devrait s’installer dans les écoles, cela soulève questions et amorces de solutions abordées dans l’article de Marie-France Bodiguian.

MFBodiguian_WIFI3_130415Extrait : « Il n’y a pas de doctrine officielle du ministère de l’Éducation nationale sur l’usage du WiFi à l’école. Quelques règles simples s’imposent cependant. Il s’agit tout d’abord de lister les cas d’usages où on peut l’éviter : si une prise réseau existe dans la classe et si les TBI, ordinateurs, imprimantes… en sont dotées, autant les utiliser !

La qualité de la connexion y gagnera car le WiFi est une fréquence libre, partagée et à ce titre soumise à des variations de débits qui peuvent être préjudiciables à la qualité des cours.
Un réseau filaire ne résout cependant pas tout : le Wifi s’avère très utile dans les derniers mètres pour gagner en mobilité et en flexibilité : en effet de plus en plus d’équipements utilisés par les élèves et en particulier les tablettes tactiles et les mini-ordinateurs portables ne comportent plus de prises réseau. »

3 réflexions au sujet de « WiFi à l’école : que faire pour limiter l’exposition des élèves ? »

  1. J’espère que quelque chose sera entrepris à ce niveau car j’ai l’impression que les dangers du wifi sont vraiment sous-estimés en France… !

    • Le vrai problème réside à mon avis dans le fait que l’utilisation du wifi, pour un usage pédagogique, était quasi impossible.
      Les classes sont arrosées par les réseaux wifi des box adsl du voisinage (sans compter les imprimantes wifi)… alors que les utilisateurs sont au travail bien souvent !
      A quand une livebox, freebox, Bbox qui coupe le wifi quand il n’est pas utilisé ??? Voilà un usage intelligent des objets connectés à envisager : éteindre le réseau wifi de ma box adsl quand je quitte mon domicile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *