Chingview un visualiseur dans la poche

En classe, vous utilisez peut être déjà un visualiseur qui a un défaut son câble !

Chingview est un outil qui permet depuis votre téléphone ou votre tablette de photographier le travail de vos élèves et de l’envoyer instantanément sur votre ordinateur éventuellement connecté à un vidéoprojecteur. Vous pouvez même annoter l’image depuis votre tablette.

Lire la suite : https://chingview.fr/wiki/

Une ardoise 2.0

Whiteboard.fi est un outil simple qui peut être utilisé rapidement :
1- créez une classe
2- laissez vos élèves la rejoindre (depuis un lien, un code de salle ou un QRcode)
3- action !

Les élèves accèdent désormais à un tableau blanc numérique individuel, où chacun pourra dessiner, écrire du texte, faire des notations sur des images, ajouter des équations mathématiques, et plus encore !

En tant qu’enseignant, vous voyez tous les tableaux blancs de vos élèves en temps réel, vous pouvez donc suivre leurs progrès, tandis que les élèves ne voient que leur propre tableau blanc et celui de l’enseignant.

Whiteboard.fi permet de conduire une évaluation instantanée en fournissant des commentaires en direct et un aperçu immédiat de vos élèves.
Il est possible de l’utiliser gratuitement sans rien renseigner d’autre qu’un nom de classe mais l’interface est en anglais et les conditions d’utilisation aussi !

 

Accompagner les enfants dans un usage raisonnable des outils numériques

Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion d’offrir aux enfants des outils numériques qui serviront à la fois lors de leurs loisirs mais également pour une activité scolaire (rechercher, s’entraîner, créer…). Les parents ne peuvent être perpétuellement présents derrière les enfants pour vérifier que l’usage fait du smartphone ou de la tablette est approprié à leur âge.
Dans les écoles, l’usage promu est un usage non pas récréatif mais responsable et raisonnable de ces outils tout en formant les élèves aux compétences indispensables fixées par le Cadre de Référence des Compétences Numériques.

Dans les écoles, la question des contenus et des applications utilisables par les élèves est au coeur des politiques d’utilisation des outils numériques. Les contenus proposés par le réseau Internet des écoles sont généralement filtrés et les applications sont sélectionnées par les enseignants via souvent une liste blanche qui autorise d’installer ces ressources.

Lire la suite

Équipements numériques mobiles : impact sur les apprentissages des élèves

Les premiers résultats de l’Évaluation Longitudinale des ActIvités liées au Numérique Éducatif (Élaine) rendent compte des effets de l’attribution d’équipements numériques mobiles (principalement des tablettes) sur les apprentissages des élèves en cinquième puis en quatrième.

Le premier constat est que : « en fin de cinquième, on observe un effet positif des EIM sur les résultats des élèves en compréhension orale du français et sur leurs compétences numériques. En fin de quatrième, les résultats des élèves bénéficiaires d’EIM connaissent également une évolution positive en compréhension écrite du français et en mathématiques par rapport aux élèves non équipés. »

La note souligne également l’impact positif de la distribution individuelle de matériel numérique aux élèves. Résultat positif mais moins marqué dans le cadre d’une mise à disposition collective de ces mêmes équipements !

Note d’information DEPP : https://www.education.gouv.fr/

Sharedrop : l’alternative multiplateforme à Airdrop

Sharedrop.io est un service WebRTC développé en Opensource qui permet d’échanger facilement des fichiers entre plusieurs ordinateurs (Mac ou PC) ou tablettes (iOS ou androïd) via les différents navigateurs web intégrés (Firefox, Safari, Chrome…).

Cet outil qui est une alternative à AirDrop (créé en juillet 2011) ou à SnapDrop est très simple à mettre en place sur un réseau local où tous les équipements sont connectés sur le même réseau (wifi par exemple). Pour cela, il suffit que chacun des équipements se connecte sur le même site : sharedrop.io pour pouvoir échanger photos ou documents en mode « partage instantané » sans passer par des services tiers. Le fichier ne sera pas recopié ailleurs que sur les équipements concernés.

Sharedrop.io permet également de le faire sur des machines qui ne sont pas sur le même réseau. Pour cela, lorsque les deux équipements sont prêts, il suffit de cliquer sur le signe « + » présent en haut de la page pour générer un lien court (à transmettre à l’utilisateur avec qui initier le partage) ou un QRcode (à flasher).
Lorsque les équipements sont ainsi liés, un clic vers l’équipement avec lequel on souhaite partager permet d’envoyer une photo ou un document via le sélecteur de fichiers !

Dernière astuce : en mémorisant le lien dans les favoris du navigateur le partage devient presque instantané ! Sur mobile le fait d’ajouter le lien sur l’écran d’accueil permet de créer un raccourci pour automatiser la connexion au service.

Découvrir : https://www.sharedrop.io/

Une webcam de substitution pour davantage de possibilités

Si votre ordinateur n’est pas équipé nativement d’une Webcam, pourquoi ne pas utiliser l’appareil photo de votre (vieux) smartphone ou de votre tablette pour remplacer cet équipement indispensable aux visioconférences ?

Cette solution économique permet d’obtenir des images de qualité et ouvre des possibilité inexploitables avec la caméra d’un ordinateur portable. Il est possible moyennant un rapide bricolage rapide (une pile de livre comme support du téléphone) de filmer un document posé devant sois : par exemple une feuille de papier pour montrer comment poser une opération mathématiques ou tracer une belle lettre majuscule au CP !

L’application Iriun Webcam gratuite est à télécharger à la fois sur l’ordinateur windows ou macOS ou linux  et sur le smartphone androïd ou iPhone. Attention ordinateur et téléphone doivent être connectés sur le même réseau.

Une autre application à découvrir avec les mêmes fonctionnalités : OBCam application iOS optimisée pour OBS ou DroidCam OBS sur androïd !

En vidéo :

Quelques idées de supports pour smartphone :

À fabriquer -> Pinterest : https://www.pinterest.ca/jacques_lavigne/support-a-cellulaire/

 

Créer une BD, un roman graphique

L’application BDnF offre à chacun la possibilité de s’essayer à la bande dessinée grâce à des corpus d’éléments visuels créés pour l’occasion et issus des collections patrimoniales de la Bibliothèque. BDnF permet de réaliser des BDs, des romans graphiques ou tout autre récit mêlant illustration et texte.
L’application est destinée en premier lieu au public scolaire, enseignants et élèves du primaire et secondaire. Cofinancé par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et la BnF, le projet BDnF est né dans le cadre d’un appel à projets innovants lancé par le ministère de l’Éducation nationale. L’application BDnF est le fruit d’une collaboration étroite des équipes de la BnF avec les enseignants, afin de répondre au mieux à leurs attentes. Le projet a été construit et testé, tout au long de son élaboration, par un panel d’instituteurs et de professeurs, qui ont mis l’application à l’épreuve de la réalité. C’est ce qui fait l’originalité et la qualité de l’application.

Disponible gratuitement sur ordinateur, tablette et dans une forme simplifiée sur mobile.

Les écrans nuisent au sommeil des jeunes parisiens

L’article du JDD du 2 février 2020 fait état d’une étude réalisée par l’observatoire régional de santé qui montre que 29 % des 15-24 ans et 23 % des 25-34 ans souffrent d’une « dette de sommeil » ; la moitié des adolescents dort mal ou pas assez : constat accablant !
On apprend aussi dans l’article que « en île-de-France, 85% des collégiens ont un téléphone portable dont 67% sont des smartphones ; 98% ont une connexion Internet à domicile » mais que les écrans ne sont pas la seule cause de ces troubles du sommeil : pollution sonore et lumineuse, temps de trajets plus longs et réchauffement climatique ont un impact sur le sommeil.

Lire la suite

Numworks la calculatrice capable de coder en Python

Après avoir réinventé la calculette, la marque française propose son application pour smartphones et tablettes. NumWorks, c’est tout d’abord une calculatrice graphique physique innovante et polyvalente, crée pour améliorer notre façon d’apprécier les mathématiques. Capable d’effectuer calculs scientifiques et fonctions mathématiques classiques, la calculatrice NumWorks offre également la possibilité de coder en langage de programmation Python ! Conçue avec des professeurs afin de concorder aux programmes scolaires, c’est aussi à leur demande que NumWorks met à disposition sa calculatrice dans une application 100% gratuite afin que tous les élèves puissent disposer d’un outil pédagogique performant, n’importe où et n’importe quand.

Découvrir : http://uptech.mensup.fr/
Télécharger : iOSandroïd

Scanner son réseau wifi

Depuis que le Wi-Fi est devenu la norme pour se connecter à Internet, il est essentiel de protéger son accès par un mot de passe (clé WPA2 en général) pour éviter qu’une personne ne puisse accéder à vos données ou profiter de votre connexion Internet. Voici deux outils que j’utilise :

  • Sur PC : Netcut vous permet de vérifier quels sont les périphériques connectés à votre réseau, et d’en contrôler l’accès à Internet. Netcut est un utilitaire gratuit d’analyse et de contrôle des périphériques sur le réseau local, disponible pour Windows et Android. Tutoriel
  • Sur Mac : Flame ou SuperScan – IP scanner feront la même chose !
  • Sur iOS ou androïd : Fing est l’outil idéal.

Utiliser les capteurs du smartphone pour les sciences

L’équipe de la Physique Autrement, en collaboration avec Ulysse Delabre (Université de Bordeaux) et Julien Basset (Université Paris Sud) a mené la traduction en français de l’application PhyPhox.

Cette application, gratuite, développée par l’Université d’Aix La Chapelle, permet de faire des mesures de physique en utilisant les capteurs du smartphone.

Découvrir Phyphox

Scratch version 3.0

La version 3.0 de Scratch est disponible !
Scratch adopte désormais le HTML 5 en abandonnant l’obsolète Flash : une petite révolution.
La version 3.0 est ainsi accessible depuis n’importe quel navigateur :

  • Chrome (version 63),
  • Edge (version 15),
  • Firefox (version 57)
  • Safari (version 11)

mais aussi sur tablette (Chrome et Safari) et sur mobile.
Il n’est pas utilisable sur Internet Explorer.
Pour les possesseurs d’un Chromebook, il faudra attendre le second semestre de 2019 pour profiter d’une application dédiée.

Découvrir les nouveautés en vidéo :

Jouer avec la dernière version : https://scratch.mit.edu/

Family Link : application de contrôle parental

Family Link est une application de contrôle parental proposée par Google. Elle permet de protéger vos enfants en associant son compte au vôtre et de gérer tout ça depuis l’appareil de papa ou maman… 13 ans est l’âge nécessaire pour avoir un compte Google, compte nécessaire pour accéder au Google Play Store, YouTube, etc.

L’application s’installe à la fois sur la tablette de l’enfant et sur un téléphone parental (sous androïd ou iOS). Le compte parent aura un contrôle complet sur celui de l’enfant : applications bloquées ou en attente d’approbation, filtres de navigation, contrôle du temps passé avec la possibilité de définir des horaires d’utilisation, etc. Les parents disposent même d’une option permettant de géolocaliser leur enfant !

À tester sur les nouveaux cadeaux de Noël : sur androïd ou iOS
Tutoriel d’installation

Un tableau blanc collaboratif en un clic

Gratuit, Witeboard est un tableau blanc qui se présente sous la forme d’une application web qui permet de collaborer autour d’une feuille blanche (ou noire) interactive. Inutile de se créer un compte, cela permet de très vite communiquer, collaborer et échanger des idées.
L’interface est facile à appréhender avec des fonctionnalités efficaces et pointues : la création de figure géométrique est simple en maintenant enfoncée la touche C (cercle), R (rectangle) ou Maj (ligne). La reconnaissance de forme présentée dans la vidéo n’a pas fonctionné lors de mon test !

Pour rendre collaboratif ce tableau blanc, un clic sur le bouton « Share » permet de copier le lien vers le tableau… que l’on peut éditer depuis un ordinateur ou une tablette !

A découvrir : Witeboard

Baromètre 2018 des usages du numérique en France

L’ARCEP présente pour cette fin d’année 2018 son baromètre sur les différents usages du numérique en France. L’enquête raalisée en juin 2018 auprès de 2.214 personnes, révèle 9 tendances sur les usages du numérique chez les Français.

La télévision en déclin dans les foyers
même si 95% des foyers en possèdent au moins une, le temps hebdomadaire passé à la regarder a diminué de 2 heures par rapport à 2016, au bénéfice d’internet. Lire la suite