Trouver des musiques libres de droit

Pour illustrer un diaporama sans se mettre hors la loi, n’oubliez pas de consulter les conditions d’utilisation de chaque oeuvre avant de diffuser !
* Musopen : de la musique classique, contemporaine, des enregistrements, partitions, et des manuels scolaires public et gratuit, sans restriction de copyright.
* Musicscreen.be : Une référence ! J’apprécie la recherche par style.
La pré-écoute permet facilement de faire ses choix.
* Dogmazic : Plus de 4000 h d’enregistrements et un site en français !
 * Jamendo : Pour télécharger gratuitement des milliers de titres… pour un usage strictement privé.
* CC Mixter : si vous avez le temps de fouiner !
* EasZic.com : Du blues au soul en passant par les musique d’ambiance, au format MP3 !
* AudioMicro : inscription gratuite obligatoire !
* Incompetech : jazz, classique ou bien encore Latin, moderne, Africain etc.. pour une quantité impressionnante !

2 réflexions au sujet de « Trouver des musiques libres de droit »

  1. > Jamendo :
    > Pour télécharger gratuitement des milliers de titres…
    > pour un usage strictement privé.

    C’est faux!

    Où est-il marqué « usage strictement privé »? Ni sur Jamendo ni dans les licences. À chaque « disque » est en effet accolée une licence. Il faut lire cette licence!

    Sur Jamendo, toutes les musiques utilisent les licences suivantes: CC-by CC-by-sa CC-by-nc-nd-sa. Chacune de ces trois licences de partage donne droit à quiconque d’écouter et de copier. C’est le point commun de ces licences. À aucun moment les licences Creative-Commons ne parlent de « usage strictement privé ».

    Il y a déjà bien assez d’incompréhensions sur les licences Creative-Commons, pour que vous, site vulgarisateur, vous en rajoutiez!

    • J’aime cette « agressivité » 😉
      Prenez le titre « Justep » par No Control quand vous souhaitez le télécharger vous obtenez la mention « c’est gratuit et légal pour un usage privé » mais je dois l’avoir inventé ! Tout comme la phrase d’introduction de l’article qui précise que chaque utilisateur doit vérifier les conditions d’utilisation pour chaque oeuvre !!!!
      Ecouter et copier ne signifie pas utiliser le fichier pour sonoriser un film d’animation ou un simple diaporama. Or, si un enseignant l’utilise, sans autorisation, dans le cadre de sa classe pour créer avec ses élèves un produit qui sera diffusé sur le web ou via les parents il se rend, au regard du droit d’auteur, responsable d’une contrefaçon.

      Cela dit la morale de cette histoire serait :
      – avant d’utiliser un fichier pour l’écouter ou le télécharger vérifie que cela est possible au niveau des licences ;
      – si tu veux en tant qu’enseignant t’en servir pour créer une oeuvre avec tes élèves vérifie que l’auteur de l’oeuvre musicale l’autorise ! Cela ne dispense pas l’enseignant des obligations en terme de droit d’auteur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *